mercredi 23 mars 2011

Un triptyque venu d'higher

























Combien de références au catalogue ECM, 1500? 2000?? On en parlait hier, mais on ne sait plus. Ils vivent toujours sur les ventes du Köln Concert ou quoi? En tout cas ça continue, avec des trucs parfois trop ardus mais aussi des pures perles (on pense à Nik Bärtsch et Marcin Wasilewski, dont le nouvel album serait terrible me dit-on).

ECM, c'est donc aussi des disques sur lesquels on tombe par hasard. Et qui vous éclatent à la gueule. Ce Stanley Cowell de 1972, par exemple.



Accessoirement, Stanley Cowell est disponible en juillet pour tourner avec Charles Tolliver (rappel: les deux ont fondé Strata East), Denis Mackrel et... Reggie Workman. Si jamais vous voulez les faire jouer, bah vous nous faites un petit mail? Bien cordialement.

1 commentaire:

  1. une des meilleures pochettes de toute l'histoire visuelle d'ECM!

    RépondreSupprimer